ciel citron beauté naturelle
Beauté,  Cosmétiques homemade

Comment bien préparer un sel de bain

 

0 Aimer ce post ?

 

Prendre un bon bain est un des moyens les plus agréables pour se détendre et se relaxer. Mais pour en décupler les effets, rien de tel que d’y ajouter quelques cuillères de sel de bain. S’il est associé à d’autres ingrédients, il parfume ou colore agréablement l’eau. Mais le sel compte beaucoup de vertus à lui tout seul. Dans cet article, je vous invite à découvrir les différentes variétés de sels, leurs particularités, vous donne des astuces pour les associés avec d’autres ingrédients en fonction de vos goûts et vous explique comment utiliser le sel dans votre bain. Prêtes pour une peau lisse, radieuse et saine ?

 

 

Quels sels utiliser

 

Cela va sans dire, pour préparer un sel de bain, il faut commencer par avoir du sel sous le coude. Car, en plus de donner du goût à nos salades, pâtes et autres préparations culinaires (point trop n’en faut cependant), le sel est utilisé depuis des siècles à des fins thérapeutiques. Et oui, il contient des minéraux qui aident notamment à la relaxation et soulagent les douleurs.

Tous les gros sels peuvent être utilisés. En revanche, le sel fin de table ne convient pas. Donc pas question de le recycler pour votre bain parce que vous avez attaqué un régime sans sel.

Il existe beaucoup de sorte de sels. Pour commencer j’irai vers les plus communes, que vous pourrez facilement vous procurer, et qui sont aussi les moins chères.

 

Gros sel marin

 

C’est celui que vous mettez dans l’eau des pâtes :))) Il peut être utilisé dans les sels de bain, mais contient moins de minéraux. Il sale l’eau du bain et peut agir contre les pellicules.

 

 

Sel de la mère morte

 

Comme son nom l’indique, il provient de la Mère Morte, en Israël. Il est un de ceux qui contiennent le plus de minéraux et est reconnu pour ses actions cutanées comme apaiser les peaux enflammées, favoriser la cicatrisation, améliorer la circulation sanguine, agir contre l’acné, le psoriasis, l’eczéma,…

Il fait aussi des merveilles dans les bains de pieds.

 

 

Sel d’Epson

 

Ce sel tire son nom de la ville d’Epsom, en Angleterre. Cette ville thermale était réputée au XIXe siècle pour ses sources riches en sulfite de magnésium, composant principal du sel d’Epsom. Il est en effet composé de sulfate de magnésium à 99%, et contient donc beaucoup de magnésium, d’où ses propriétés reminéralisantes. Sa plus grosse utilisation est pour la relaxation musculaire. On l’utilise par exemple suite à des blessures sportives ou pour permettre de récupérer après un effort.

 

 

Sel rose de l’Himalaya

 

Extrait de la chaîne de l’Himalaya, au Pakistan, ce sel non iodé est très riche. Il contient 84 minéraux et oligo-éléments dont le fer, le potassium, le magnésium, le calcium, le cuivre, le manganèse, le phosphore ou encore le zinc. C’est le mélange de tous ces minéraux qui lui confèrent cette jolie couleur rose. Ce sel est notamment reconnu pour ses propriétés détoxifiantes. Il est aussi antibactérien et antiseptique, donc recommandé pour les peaux qui souffrent de problèmes tels que l’acné (dans le dos notamment).

 

 

ciel citron beauté naturelle

 

Produits à associer

 

Je ne vous donne pas ici des recettes précises, ce que je ferai sans doute dans un prochain article. Mon intention ici est plutôt de vous donner des idées d’associations, et que vous laissiez libre court à votre imagination….

Vous pouvez dans un premier temps mélanger plusieurs sels ensembles, comme un mélange de sel d’Epsom et sel rose de l’Himalaya, pour un effet à la fois détoxifiant et délassant.

 

 

Poudres

 

Obtenues à partir de parties de plantes broyées, les poudres possèdent les actifs de ces plantes et les libèreront dans l’eau du bain.

Essayez par exemple la poudre de rose de damas, la poudre d’orange, ou la poudre de Tulsi, aux propriétés ayurvédiques.

 

 

Huiles essentielles

 

Les huiles essentielles concentrent les actifs des plantes. Vous pouvez en ajouter quelques gouttes sur le sel, environ 30 à 40 gouttes pour 100g de sel.

Pour un bain ayurvedique : Patchouli, gingembre, poivre, basilic, encens

Pour un mélange apaisant : lavande, bergamote, mandarine, orange douce, géranium

Pour les peaux à problème : balisic sacré, palmarosa, laurier

Pour un parfum à tomber à la renverse : jasmin, géranium rose, encens

Pour un bain « fraîcheur », tentez l’association menthe poivrée + romarin

Ces huiles essentielles peuvent être utilisées seules bien entendus, ou en association.

 

 

Micas

 

Ces poudres minérales, brillantes et colorées donnent une côté fun et sont une alternative écolo aux paillettes.

 

 

Pétales et fleurs séchées

 

Ils apporteront couleur et parfum au sel de bain. Les fleurs ont en plus de nombreuses vertus. Infusées dans l’eau du bain, elles libéreront leurs propriétés. Vous pouvez par exemple utiliser de la lavande, des pétales de rose, des fleurs de thym, de camomille…

 

 

Lait

 

Vous connaissez la légende selon laquelle Cléopâtre prenait des bains au lait d’ânesse.  Pourquoi ne pas essayer de profiter des propriétés du lait en le couplant à votre sel de bain ?

Si vous utilisez un lait « liquide », il faudra l’ajouter au moment du bain. Sinon, pensez aux laits en poudre ! Vous pourrez mélanger et conserver tous les ingrédients de votre sel de bain ensemble. Vous pouvez par exemple utiliser du lait en poudre « classique », mais pourquoi pas aussi du lait de coco en poudre ?

 

 

Utilisation

 

Franchement, l’utilisation d’un sel de bain est tellement simple que j’ai hésité à écrire cette partie. Il suffit en effet de prendre une poignée de sel (environ 120g) et de la laisser se diluer dans l’eau du bain. Cependant, vous conviendrez que la parcimonie reste de rigueur. Inutile d’en mettre des tonnes, surtout si vous avez mélangé votre sel avec des huiles essentielles, qui comme vous le savez, s’utilisent avec précaution.

Un bain de 15 à 30 minutes suffit pour bénéficier des effets du sel. Après le bain, rincez-vous à l’eau claire.

 

 

Le petit mot de la fin

 

Bon, on le sait, ça n’est pas très écolo de prendre des bains. Personnellement, même si j’aimerais en prendre plus souvent, je n’en prends moi-même qu’un ou deux par an. D’une part pour des raisons écologiques, mais aussi économiques. À cette dose, cela me permet de garder la conscience tranquille tout en savourant d’autant plus ces instants rares.

 

 

ciel citron beauté naturelle

0 Aimer ce post ?

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *