huiles essentielles et cosmétiques, comment bien doser et comment choisir son huile essentielle
Aromathérapie,  Beauté

Boostez vos soins beauté avec les huiles essentielles

12

 

Que vous fabriquiez vous-même vos soins cosmétiques, ou que vous vouliez simplement ajouter une touche d’efficacité à vos soins achetés, je vous montre comment booster vos crèmes grâce aux huiles essentielles. Découvrez comment les huiles essentielles agissent, comme bien les doser et quelle huile essentielle choisir.

Comment agissent les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des extraits issus de la distillation (ou de procédés mécaniques) de plantes aromatiques. Elles sont ainsi un concentré des molécules aromatiques, complexes et variées, contenues dans les plantes, ce qui en fait des produits très puissants. De plus, ces molécules aromatiques sont « fines », ce qui leur permet de traverser la peau facilement pour atteindre les zones ciblées.

Les huiles essentielles constituent ainsi des actifs cosmétiques de choix. Vous pouvez les inclure comme ingrédients dans la fabrication de vos cosmétiques « maison », ou plus simplement les incorporer à vos soins habituels pour en décupler les effets.

Pour pouvez ajouter des huiles essentielles dans la plupart de vos soins : crèmes visage, crème corps, baumes, shampooing, gel douche, …

Concernant les lotions, si vous avez lu mon dernier article, vous avez appris que les HE ne se diluent pas dans l’eau. Si vous décidez toutefois d’ajouter une HE dans votre tonique, diluez-le avant dans un agent diluant, ou veillez à secouer la lotion avant chaque utilisation.

Exception : N’ajoutez JAMAIS d’huiles essentielles dans vos démaquillants ou soins contour pour les yeux, car ces dernières sont irritantes.

huiles essentielles et cosmétiques, comment bien doser et comment choisir son huile essentielle

Dosage : précautions et conseils

En fonction de l’usage de votre produit cosmétique, il y a un dosage à respecter. Je l’ai dit, et le redis, les huiles essentielles sont très puissantes ! Il ne faut pas en utiliser de trop ni n’importe comment. Ne choisissez jamais une huile essentielle au hasard.

Dosage dans les soins visage : de 0.1 à 2%

Dosage dans les soins du corps : de 0.5 à 5% (préconisations du site Aroma-Zone)

0.1% ou 0.5%, cela peut paraître peu, mais étant donné la puissance des huiles essentielles, c’est déjà très très bien. Dans tous les cas, commencez par ces doses basses, voyez le résultat sur votre peau, et augmentez petit à petit si vous trouvez que l’effet n’est pas suffisant.

Ça fait combien de gouttes ?

Et oui, c’est bien beau de savoir qu’il faut mettre tel pourcentage, mais les huiles essentielles sont souvent vendues avec des codigouttes. Du coup, combien de gouttes faut-il mettre dans son soin ?

Informations trouvées sur le net :

Sur Aroma-zone : 1ml d’HE = 35 gouttes

Sur Elixir d’Essences : 1ml d’HE = 25 gouttes

Sur Pranarom : 1ml d’HE = 25 gouttes

Sur Slow Cosmetique.com : 1mld’HE = 25 gouttes

Il semblerait que 25 gouttes soit la valeur la plus majoritairement adoptée pour mesurer 1ml d’huile essentielle.

Si vous voulez entrer un peu plus dans les détails, tout dépend de la densité des huiles essentielles. Ainsi, 1ml d’HE va varier de 20 à parfois 65 gouttes. De plus, cela va dépendre du codigoutte utilisé (chaque marque a son propre modèle, qui délivre une plus ou moins grande quantité de produit).

Exemple de calcul 

Vous souhaitez mettre 0,1% d’huile essentielle de géranium égyptien dans votre crème de jour dont la contenance est de 50ml.

Il vous faudra donc mettre : 0,1*50/100 = 0,05ml d’HE.

Si 1ml = 25 gouttes, il vous faudra mettre : 0,05*25/1 = 1,25 goutte (donc en vrai ça fera 1 goutte, pour arrondir!)

Procédé

Directement dans le contenant de votre soin, ajoutez le nombre de goutte nécessaire. Bien mélanger pour répartir l’huile essentielle dans l’ensemble du produit.

Synergie

En fonction du résultat souhaité, il est possible de mélanger différentes huiles essentielles. Il faut simplement veiller à divisé la dose de chaque huile pour conserver le même pourcentage total ajouté à votre soin.

Précautions d’ordre général

  • tenez vos soins et huiles essentielles hors de la portée des enfants
  • il est déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes ou aux personnes ayant des problèmes neurologiques d’utiliser des huiles essentielles
  • les huiles essentielles ne doivent pas s’appliquer pures
  • ne pas appliquer les huiles essentielles sur les muqueuses : yeux, narines,…
  • les essences d’agrumes sont photo-sensibilisantes. Ne les utilisez PAS dans vos soin pour application cutanée, ou alors seulement si vous en avez acheté sans furocoumarines

EN CAS DE DOUTE, DEMANDEZ CONSEIL À UN MÉDECIN OU UN NATUROPATHE

huiles essentielles et cosmétiques, comment bien doser et comment choisir son huile essentielle

Choisir la bonne huile essentielle

Si vous vous demandez quelle huile choisir en fonction du problème que vous voulez cibler, voici quelques exemples.

Peau

Boutons, acné

Pour traiter, désinfecter, favoriser la cicatrisation

Lavande vraie : avec ses qualités anti-inflammatoires et antibactériennes, elle favorise la cicatrisation et la réparation cutanée

Géranium d’Egypte : c’est un antibactérien puissant et un tonique qui favorise aussi la cicatrisation

Tea tree : connus pour ses vertus antibactériennes, calmantes et régénérantes. Son action forte peut ne pas convenir aux peaux les plus sensibles ou réactives.

Palmarosa : puissant antibactérien aux notes fleuries

Niaouli : très intéressante pour soigner localement les boutons. Combat l’inflammation tout en favorisant la cicatrisation

Carotte : puissant cicatrisant et purifiant de la peau

Peau grasse / mixte

Romarin à verbénol : tonique cutané régénérant

Citron (attention aux expositions solaires) : purifiante et régulatrice de sébum

Lavande vraie : purifiante

Peau sensible

Achillée mille feuille : apaisante et réparatrice

Cyprès bleu : calme et adoucit : irritations cutanées, coups de soleil superficiels

Tanaisie annuelle : apaise la peau

Rides 

Pour régénérer, tonifier, assouplir, protéger et adoucir les effets du temps

Rose de damas : propriétés régérérantes et anti-âge

Baie de Linaloe : stimule les mécanismes de réparation cellulaire et prévient la peau des signes du vieissement grâce à son potentiel antioxydant

Ciste : propriétés réparatrices

Hélichyse italienne : actifs apaisants et anti-âge

Vergetures 

HE réparatrices et régénérantes : hélichryse italienne, linaloe baies, millepertuis, myrte rouge, myrrhe, rose de damas, encens oliban

Cellulite 

Cèdre de l’altas : lymphotonique et lipolytique puissante, elle favorise le drainage et l’élimination des graisses

Eucalyptus mentholé : lipolytique, elle favorise la destruction des graisses

Cheveux

Chute de cheveux

Pour tonifier et régénérer le cuir chevelu : Cèdre de l’atlas, Sauge sclarée, Romarin à verbénone

Stimuler la pousse 

Bay saint Thomas : favorise la pousse des cheveux

Ylang ylang : favorise la beauté et la brillance des cheveux

Pellicules

Pour assainir

Laurier noble : purifie et tonifie le cuir chevelu, stimule la pousse des cheveux, les rendant brillants et forts

Cèdre de l’atlas : tonifie le cuir chevelu

Cheveux gras

Cèdre de l’atlas : tonifie le cuir chevelu et puissant astringent

Sauge sclarée : régule la sécrétion de sébum

Pour les peaux/cheveux secs ou déhydratés, les huiles essentielles ne sont pas d’une grande utilité. Préférer les huiles végétales.

Le partage, c’est cool ! Cliquez sur le cœur juste en-dessous ou laissez-moi un petit commentaire :)))

huiles essentielles et cosmétiques, comment bien doser et comment choisir son huile essentielle

12

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *