DIY,  Mode

Tricot : un pull facile au point mousse

Je tricote depuis un bon moment maintenant, mais jusqu’à présent, je n’avais jamais sauté le cap de tricoter un vêtement. Hé bien c’est chose faite !! J’ai tricoté mon premier pull ! Je vous raconte toute l’histoire.

Pour faire mes armes, j’ai investi et me suis acheté le livre « 20 pulls tout doux » de Charlov, une bloggeuse tricoteuse que j’ai découverte en même temps que son livre 🙂

J’étais la cible idéale : une passionnée de tricot, mais qui souhaitait, pour débuter un premier vêtement, des modèles pas trop compliqués mais pour autant dans l’air du temps. Comme son nom l’indique, 20 modèles de pulls sont présentés dans cet ouvrage, avec 4 styles différents : les romantiques, les sportwear, les cocooning et les trendy. J’aime tout particulièrement les modèles sportwear !

Pour commencer, j’ai choisi le pull « Easy », qui, encore une fois, comme son nom l’indique, m’a semblé être le modèle le plus simple à réaliser. Et c’est vrai !, en particulier parce qu’un seul point est utilisé : le point mousse. De plus, ce tricot se réalise avec de grosses aiguilles et une laine épaisse. L’ouvrage avance vite.

Conseils de réalisation

Pour réaliser ce modèle, j’ai utilisé une laine anthracite 30% premium acrylique, 30% laine et 3% viscose. J’achète de la laine « Textile de la marque » dans un magasin d’usine près de chez moi. Là il s’agit d’une gamme sport, qui match naturellement avec le style du modèle. Le résultat final avec cette laine me plait beaucoup.

Si vous maitrisez les bases du tricot, la réalisation du pull ne présente aucune difficulté.

Pour l’assemblage, j’ai utilisé la méthode du grafting pour coudre les manches, coudre les épaules et les côtés. Pour coudre les manches au corps du pull, j’ai utilisé la technique du point arrière.

J’ai suivi toutes les indications du livre, sauf pour réaliser le col. J’ai préféré relever les mailles et tricoter le col directement sur le corps du pull, plutôt que de tricoter le col à part et de le coudre ensuite. Je trouve la technique plus simple, et le rendu plus propre et naturel.

Col tricoté sur le pull après avoir relevé les mailles

Le seul bémol au modèle : il n’y a pas d’augmentation quand on tricote les manches, du coup, au niveau des poignets, c’est quand même un peu large. Mais sinon rien à redire.


Petit apparté, je porte mes boucles d’oreille anneau maxi (oui, j’aime tout ce qui est maxi !) dont je vous parle ici.

Franchement, je suis très très contente du résultat. Je ne vous cache pas que ce modèle n’était pas mon favori dans le livre, et l’ai choisi avant tout pour sa simplicité. Mais en fait, le résultat dépasse mes attentes. Je n’aurai aucune hésitation à le porter et à sortir avec. Je l’ai déjà mis plusieurs fois d’ailleurs. Une fois fini, le modèle rend un maxi-pull, à la fois douillet et trendy. C’est la mode du maxi donc profitons-en ! On pourrait croire un pull acheté dans le commerce, ce qui est un bon point je trouve :)) C’est d’ailleurs ce que mon entourage a pensé.

Si ce modèle vous intéresse, vous pouvez trouver le patron gratuitement sur le site de Marie-Claire idées.

Bonne réalisation, et restez créatifs !!

2

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *