DIY,  Fête

Gâteau de fête : layer cake framboises – noix de coco

Et voilà, je viens d’embrasser la trentaine en soufflant 30 bougies sur mon dernier gâteau d’anniversaire… On y passe tous 🙂 Pour l’occasion, j’ai voulu réaliser un gâteau qui soit beau visuellement, mais en même temps plutôt simple à réaliser. Je me suis donc lancé le défi de cuisiner un layer cake. Question simplicité… ça passe. Ne pas confondre simplicité et rapide à préparer 😉

Avec sa taille haute, ce gâteau constitué de plusieurs étages alternant garniture et génoise ne manque pas de faire son petit effet au milieu des convives. Question décors, les possibilités sont infinies. Et le goût n’est pas en reste puisque toutes les garnitures sont envisageables également. Un plaisir autant à voir qu’à déguster !

Pour mon layer cake, j’ai choisi d’allier la richesse de la noix de coco à la fraîcheur de la framboise. Un mariage goûteux qui plaira à un grand nombre de personnes.

Question réalisation, il y a pas mal de préparations différentes à faire, mais rien de trop technique. Comptez quelques heures pour la réalisation, de 2 à 4h je dirais, en fonction de votre niveau.

C’est

 

Gâteau de Savoie

Plutôt que de réaliser une génoise, je préfère faire un gâteau de Savoie, plus léger car sans matière grasse.

Pour 1 gâteau, à couper en deux. Moule de 20cm de diamètre. Pour le layer cake, prévoir 2 gâteaux, donc doubler les quantités.

5 œufs

145g de sucre

145g de farine

1 sachet de levure

Faire blanchir les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit bien mousseux.

Battre les blancs en neige.

Ajouter la farine tamisée au mélange jeunes + sucre, puis ajouter les blancs délicatement.

Verser la pâte dans les moules beurrés et farinés.

Cuire 40 minutes à 180°C. Surveiller régulièrement.

Chantilly à la noix de coco

250g de mascarpone

50g de sucre

40cl de crème liquide entière

de l’arôme de noix de coco

S’assurer que la crème et le mascarpone sont bien froids, ainsi que les ustensiles.

Fouetter la crème avec le mascarpone et le sucre jusqu’à l’obtention d’une chantilly bien ferme et aérée.

Ajouter quelques gouttes d’arôme de noix de coco.

Mettre la chantilly dans une poche à douille et réserver au frais.

Crème au beurre facile

Désolée, pour les autres étapes, j’ai oublié de prendre des photos…

8 jaunes d’œuf

280g de sucre

60 ml d’eau

400g de beurre pommade (il faut ce qu’il faut !)

colorant rouge (optionnel)

Mettre l’eau et le sucre dans une casserole et cuire jusqu’à 117°C, soit jusqu’à ce que le mélange fasse de grosses bulles.

Fouetter les jaunes d’œuf.

Tout en continuant à fouetter à vitesse moyenne, incorporer le sirop encore chaud en filet très fin.

Fouetter à grand vitesse jusqu’à refroidissement de la préparation.

Redescendre le batteur à vitesse moyenne et ajouter le beurre petit à petit.

Mettre la quantité de colorant pour obtenir à couleur souhaitée. Un rose pâle pour moi !

Montage du gâteau

300g de framboises

Couper les gâteaux de Savoie en 2 dans le sens de l’épaisseur. Le layer cake aura donc 4 étages.

Sur le premier gâteau, mettre une couche de chantilly et parsemer de 100g de framboises. Superposer les couches de la même manière, sauf pour le dernier gâteau.

Enrober le layer cake au-dessus et sur les côtés avec de la crème au beurre. Commencer par une fine couche, mettre au frais, et remettre une couche plus épaisse.

Glaçage doré

Je bavais devant les photos sur Pinterest d’un glaçage or. En fait, pour réaliser cette décoration, j’ai vu qu’il y avait plusieurs recettes. On peut soit faire une ganache au chocolat blanc, ou un glaçage royal, qu’on peint ensuite avec du colorant or comestible.

J’ai choisi le glaçage royal

330g de sucre glace

2 blancs d’œuf

½ jus de citron

pour la peinture or : de la poudre d’or comestible diluée dans de la vodka

Battre les blancs d’œuf avec le sucre et le citron. Le glaçage obtenu doit être suffisamment liquide pour couler sur les bords du gâteau. S’il est trop épais, ajouter un peu de jus de citron.

Mettre la préparation dans une poche à douille.

Étaler une fine couche sur le dessus du gâteau, jusqu’aux bords, mais sans faire couler le glaçage. Avec la poche à douille, faire les points sur l’arrête du gâteau et les laisser couler.

Laisser le glaçage sécher au frais avant de peindre avec la poudre d’or diluée.

Décoration

Laissez libre court à votre imagination pour décorer votre gâteau ! Pour donner do volume, utilisez des éléments hauts. Jouez sur les tonalités de couleurs, en vaillant à ne pas en utiliser plus de trois.

Je suis restée dans les tons blancs et roses avec des macarons et des meringues.

Je vous laisse avec quelques photos supplémentaires

0 Aimer ce post ?

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :