Food,  Recettes healthy

Flamiche allégée aux poireaux et reblochon (en option)

Voici une recette qui revisite la fameuse tarte ou flamiche aux poireaux. Depuis quelques mois, nous avons pris la résolution à la maison de manger de manière plus saine en privilégiant les produits bios et locaux (d moins on essaie), et en limitant les calories aussi. J’ai donc essayé de faire une version plus « healthy » et un tantinet allégée. Bon, j’y ai quand même ajouté du reblochon, pas très diététique, mais comprenez, le pauvre était en train de dépérir au fond du frigo, il fallait bien en faire quelque-chose 🙂 Cependant, rien ne vous oblige à en mettre !

Moins de gras

Puisque j’ai pris le parti de cuisiner une flamiche allégée, j’ai tenté de réduire au maximum l’apport en matières grasses. Pour autant, je vous assure que le goût y est !

J’ai commencé par réaliser une pâte à tarte sans œufs ni beurre. J’ai trouvé la recette sur Healthy Diet Mo. C’était la première fois que je testais. Bien sûr, certains diront qu’avec du beurre, tout est meilleur ! Mais malgré tout, cette recette est une bonne alternative. Je n’ai pas gouté la pâte crue, mais une fois cuite et garnie, on n’y voit que du feu. Le goût et la texture y sont. Donc bingo !

Petit détail qui a son importance. Ne pas oublier de tapisser de papier cuisson votre moule à tarte pour que la pâte ne colle pas au fond. Je le dis parce que j’avais justement oublié de le faire…

Autre point, j’ai fait réduire mes poireaux sans beurre. J’ai pris cette habitude depuis un moment. Pour autant les poireaux n’attachent pas si vous les cuisez à feu très doux.

Moralité : quasiment pas de matière grasse !

Le poireau, super aliment

Super poireau
Désolée pour ce montage kitsch, c’était plus fort que moi 🙂

Pour une recette saine, rien de tel que le poireau !

Et en effet, le poireau contient beaucoup de fibres, dont certaines spécialement indiquées pour la santé de la flore intestinale. Dans ½ poireau, il y a 5g d’insuline, qui est un excellent prébiotique. Les prébiotiques exercent un rôle important dans notre système immunitaire. Dans ½ poireau, on trouve aussi 5g d’oligofructose, indispensable au contrôle de la glycémie, l’un des paramètres santé les plus importants. Tout cela en fait l’aliment number one pour allonger son espérance de vie. Si si !

Bref, poireau is good !

La recette

Pour la pâte :

200g de farine, complète de préférence

50g de son d’avoine

50g de ricotta

150 ml de lait ½ écrémé

1 pincé de sel

Mélangez tous les ingrédients (avec un robot pétrisseur idéalement). Formez une boule et laissez-là reposer 2h au réfrigérateur. Étalez-là ensuite aux dimensions de votre moule à tarte.

Garniture :

4 poireaux

2 œufs

100ml de crème épaisse

100 ml de lait ½ écrémé

sel, poivre, muscade

½ reblochon (optionnel)

Coupez les poireaux dans la longueur, lavez-les et émincez-les. Faites-les fondre dans une casserole à feu très doux. Si vous avez lu le début de mon article, pas besoin de mettre de beurre.

Battez les œufs avec la crème et le lait. Poivrez. Salez généreusement. Ajoutez une pincée de muscade.

Disposez les poireaux au fond de votre tarte. Versez le mélange œufs/crème/lait. Mélangez un peu afin que la crème se mélange bien avec les poireaux.

Bon, normalement, c’est fini, pour pouvez enfourner. Mais si vous voulez un petit extra de gourmandise, vous pouvez y ajouter quelques tranches de reblochon !!

Enfournez environ 30 min, à 180°C en chaleur tournante.

N’hésitez pas à me faire vos retours sur cette recette !

À très vite

0 Aimer ce post ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :