DIY,  Mode

Faire un panier rond sans tricot ni crochet

Faire un panier rond en raphia sans tricot ni crochet

Vous avez remarqué que les paniers et sacs en raphia et autres fibres naturelles sont follement attirants ? Il faut dire que leur allure chic et bohème donne à n’importe quel look un petit air de dolce vita. Bref, paniers ronds, cabas en rotin, shopping bag en raphia, ils fleurissent partout.

Je vous propose de réaliser cette version en raphia (raphia ou raffia ??) sous la forme d’un panier rond. La réalisation est simplissime car elle ne nécessite pas de connaître une technique particulière comme le crochet ou le tricot. Il suffit de savoir faire une tresse. Alors vous aussi, soyez prêtes à vous fabriquer un superbe sac tout prêt tout chaud pour les vacances !

Matériel 

Pour un sac de 30 cm de diamètre

650m de raphia naturel en bobine (et oui, il faut ce qu’il faut !)

fil à coudre de couleur assortie

1 fermoir aimanté

machine à coudre, ciseaux

Où acheter du raphia

Je fais un petit aparté ici, car quand m’est venue l’idée de réaliser ce sac, j’ai dû chercher un bon moment pour trouver du raphia naturel en bobine au meilleur prix. Je vous conseille vivement de faire ce sac avec du raphia en bobine, comme sur mes photos. Il est plus cher que le raphia qu’on trouve dans n’importe quelle droguerie, vous savez, celui qui ressemble à une pelote nouée au milieu, mais il est d’une régularité incroyable et vous n’avez qu’un seul fil par bobine, alors que les pelotes bon marché sont composées d’une multitude de petits morceaux irréguliers. Impossible de travailler avec pour ce tuto.

Voici les deux produits que je vous conseille. Ils sont de qualité équivalente et pour un prix au mètre sensiblement identique. Je les ai testé tous les deux. Ils ont exactement la même couleur. Vous pouvez donc trouver du raphia sur Amazon ou sur Wool and the Gang.

Tuto 

Comme je le disais plus haut, la technique est très simple puisque le sac est tressé.

Couper 3×5 brins de raphia. Couper des brins assez longs pour ne pas avoir à faire de raccord toutes les 5 minutes, mais pas trop longs non plus au risque de faire des nœuds. Je dirais qu’entre 1m et 1,5m c’est bien.

Regrouper les 3×5 brins et faire un nœud à une extrémité. Pour avoir une bonne épaisseur, il faut réunir 5 brins de raphia pour 1 brin de tresse. Tresser le tout.

Quand vous arrivez au bout, laisser une dizaine de centimètres.

Coudre la tresse en rond, à la machine, en l’enroulant sur elle-même (comme un escargot quoi). Utiliser un point zigzag assez serré. J’ai utilisé une largeur de point de 2 (ma machine proposant de 1 à 4).

Quand vous n’avez plus de tresse à enrouler, il faut faire un raccord. Couper de nouveau 3×5 brins. Coudre 5 brins ensembles à une extrémité avec un point zigzag et les raccorder à la première tresse en cousant aux brins laissés libres. Je crois que là, il y a besoin de photos pour comprendre 🙂

Continuer ainsi jusqu’à avoir 2 disques de raphia de 30cm de diamètre. Si vous vous arrêtez là, ça fera toujours des sets de table sympas !!

Pour faire le fond du sac, réaliser 5 tresses de 90cm chacune et les coudre ensemble côte à côte pour former une lanière. À chaque extrémité, couper en forme arrondie. Faire une dernière tresse assez longue pour faire tout le tour de la lanière, soit environ 1m60, et la coudre.

Voilà, vous avez maintenant trois pièces : 2 disques et une lanière, qu’il va falloir raccorder ensemble pour que ça ressemble à un sac !

Commencer par coudre la lanière à un disque, toujours au point zigzag. Pas besoin de laisser une valeur de couture. Coudre simplement bord à bord. Ça file comme dans du beurre !

Pour le deuxième disque, marquer des repères pour être bien en face du premier. La couture va être plus délicate car le premier disque va gêner. Cependant, en y allant doucement, il est possible de coudre d’un bout à l’autre, en tirant parfois, et en enlevant la partie amovible du plateau de votre machine à coudre.

Faire un sac en raphia

Ouf, le plus dur est passé. Ne reste plus qu’à fabriquer la sangle. C’est reparti pour une séance de tressage. Faire 3 tresses de 3×5 brins. Pour une sangle de 1m, faire des tresses de 1m20. Les coudre à une extrémité puis cote à cote.

Vérifier la bonne longueur de la sangle avec des épingles à nourrice avant de coudre de chaque côté de la lanière, à 3 cm du bord. Couper le surplus.

Pour que le sac ferme mieux, vous pouvez coudre un fermoir aimanté.

Voilà !

Je vous montre dans un prochain post comme réaliser ce pompon double

1

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *